FSO

Physiologie et Santé


  1. Identification de la filière

Intitulé : Master de Physiologie et Santé

Options de la formation, le cas échéant :

  • Option 1 : Ethnopharmacologie
  • Option 2 : Génétique biomédicale

Discipline (s) (Par ordre d’importance relative) :

  • Biologie

Spécialité(s) du diplôme :

  • Physiologie – Génétique - Ethnopharmacologie

Mots clés :

  • Ethnopharmacologie ; physiologie ; génétique ;  plantes médicinales.
  1. Objectifs de la formation

 La filière master vise à former des étudiants et à les initier à la recherche dans les domaines de l’ethnopharmacologie et la génétique biomédicale. Cette filière repose sur une solide formation en physiologie, biologie cellulaire, moléculaire et génétique ; complétée par une vue générale de quelques aspects de la physiopathologie humaine.

L’objectif est de donner aux étudiants les connaissances et outils nécessaires pour s’orienter vers les deux options du master :

La première option concerne l’ethnopharmacologie qui s’intéresse aux plantes médicinales de la pharmacopée marocaine. La formation dispensée permettra aux étudiants de contribuer à la  valorisation de ce patrimoine.

La deuxième option est celle de la génétique biomédicale qui est en plein essor avec l'avènement de l'ère de la génomique et depuis la publication de la première séquence complète du génome humain, on n’a cessé de voir émerger de nouvelles techniques, concepts et même de nouvelles disciplines (whole sequencing, exome sequencing, methagenomic, bioinformatique, pharmacogénétique, oncogénétique, etc...). Tous ces progrès de la biologie et de la génétique ont été ou sont en phase d’être transférés dans les pratiques de la médecine (médecine translationnelle) et ont abouti à l'émergence de nouveaux métiers (conseil génétique et conseil oncogénétique, Ingénieur essais cliniques, etc...).

Les étudiants tout au long de ce master seront initiés à ces différents nouveaux concepts en plus d'un socle de connaissances dans les disciplines bien établies de la biologie médicale.

 

  1. Compétences à acquérir
  • Maitrise des concepts fondamentaux en physiologie, pharmacologie et génétique ;
  • Connaissances de base sur les plantes médicinales et leur valorisation ;
  • Maitrise de quelques techniques de pointe dans les études pharmacologiques et génétiques.
  • Autonomie dans la recherche bibliographique et rédaction de documents scientifiques ;
  • Valorisation des travaux de recherche : brevet et esprits d’innovation ;

 

  1. Débouchés de la formation

Les lauréats de cette formation pourront :

  • Accéder au cycle doctoral pour la préparation d’une thèse de doctorat (principale débouchée).
  • Bien que le master soit à connotation recherche, certains lauréats pourraient s’orienter vers le marché de travail :
    • Soit en s’intégrant dans le domaine de l’industrie pharmaceutique ou en créant leur propre entreprise dans le domaine des phytomédicaments et plantes médicinale (lauréats de l’option 1)
    • Soit en s’intégrant dans les centres de santé publique ou privé, en tant qu’expert dans le domaine de la génétique biomédicale (lauréats de l’option 2)

 

 

  1. Conditions d’accès
    1. MODALITES D’Admission

(La norme RG3 du CNPN prévoit que la sélection des candidats se fait  par voie de test écrit et de toute autre modalité prévue dans le descriptif de la filière)

  • Diplômes requis : Diplôme de licence fondamentale ou équivalent
  • Pré-requis pédagogiques spécifiques : Validation des modules de la filière licence Sciences de la Vie (SVI) ou leurs équivalents
  • Procédures de sélection :

  Etude du dossier :

   (Expliciter les critères de sélection : mentions, nombre d’années d’études, notes des matières principales,  etc…)

Le dossier du candidat tiendra en compte les résultats obtenus dans le cycle licence. Il sera tenu compte :

  • de la somme des notes obtenues dans les six semestres du cycle licence (somme/760)
  • des redoublements : chaque année de plus sera sanctionné par des points en moins (le nombre de points sera fixé par la commission de sélection).

Les dossiers seront classés par ordre décroissant de la note totale. Les 250 candidats les mieux classés seront présélectionnés.

  Test écrit : Les candidats présélectionnés passeront un examen écrit sur le programme de la filière licence sciences de la vie : biologie moléculaire, génétique, biophysique, physiologie des grandes fonctions, physiologie neuroendocrinienne, nutrition, biochimie et immunologie.

¨  Entretien : non

  Autres (spécifier) : la note finale des candidats sera composée de la note du dossier (30%) et la note du test écrit (70%). La liste des candidats retenus et a liste d’attente seront affichées.

  • Un quota sera réservé pour les étudiants étrangers (maximum 5).
    1. Effectifs prévus :

1ère promotion : Année universitaire       2016/2017   : 25

2ème promotion : Année universitaire     2017/2018    : 25

3ème promotion : Année universitaire     2018/2019    : 25

 

  1. articulation de la filière avec les formations dispensées au niveau de  l’université

 (Passerelles entre la filière et les autres  filières de l’établissement et au niveau de l’université, Articulation de la filière avec la licence ….)

 

 

Le master physiologie et santé complète la formation de la licence science de la vie option physiologie et santé. Il permet aux étudiants d’approfondir leurs connaissances dans le domaine de la physiologie, la génétique et la physiopathologie.

Les semestres 1 et 2 comportent 11 modules majeurs consacrés à des compléments de la formation déjà acquise dans le cycle Licence. Ils permettent également l’acquisition de quelques notions en relation avec le travail dans un laboratoire de recherche (bioéthique et bonnes pratiques). Un module complémentaire complète le semestre 2. Ce module est un module d’ouverture qui tend à initier les étudiants à la notion de valorisation des résultats de la recherche.

Le semestre 3 est composé de 3 modules majeurs, un module outil et 2 modules complémentaires de spécialisation. Les modules majeurs traitent quelques aspects de la physiopathologie humaine. Le module outil initie les étudiants à la recherche bibliographique et la rédaction de mémoires et d’articles scientifiques en insistant sur la langue anglaise.  Les modules de spécialisation offrent deux options aux étudiants :

  • Option ethnopharmacologie : les deux modules se basent sur les connaissances acquises dans les modules précédents et les lient au domaine de l’utilisation et la valorisation des plantes médicinales.
  • Option génétique biomédicale : les deux modules couronnent la formation du master par l’acquisition de connaissances dans le domaine de la génétique humaine médicale.

 

Le semestre 4 est consacré au stage d’initiation à la recherche qui se déroulera dans un laboratoire de recherche universitaire accrédité ou un organisme de recherche.

Au total, la filière comptera 1200 heures d’enseignement et de formation réparties comme suit :

  • Cours : 36%
  • Travaux dirigés : 10%
  • Travaux pratiques : 15%
  • Activité pratique : 6%
  • Travail personnel : 5%
  • Stage d’initiation à la recherche : 25% :