FPN

Littérature et Traduction


  1. Identification de la filière

 

 

Intitulé : Lettres modernes : Littérature et Traduction

Optionsde la formation, le cas échéant : Littérature, traduction etlangues

Discipline (s) (Par ordre d’importance relative) : Littérature

Spécialité(s) du diplôme : Lettres modernes : Littérature et Traduction

Mots clés :

Traductologie, Théorie littéraire, Réception, Littérature générale, littérature comparée, littérature française, littérature anglaise, littérature espagnole, littérature de voyage, histoire littéraire comparée, théories du signe, théorie du sens, génétique, poétique et  didactique de la littérature, champs disciplinaires ; pluridisciplinarité, méthodologie, nouvelles tendances, modernité, etc.

 

 

  1. Objectifs de la formation

Ce master intitulé « Lettres modernes : Littérature et Traduction » se veut un lieu de réflexion double sur  la littérature et la traduction, notamment sur les points de rencontre. Il aborde la traduction de textes littéraires.La formation tourne autour de l’objet littéraire dans ses définitions (générique, thématique), ses formes comme histoire littéraire ou théorie  littéraire et dans la transposition dans une autre langue, via la traduction, de la littérature moderne. Le texte littéraire est au centre des préoccupations critiques.

Le master vient comme réponse à une demande de plus en plus importante des licenciés des universités marocaines. Son objectif principal est de former des chercheurs dans le champ de la traduction, autant au niveau des aspects théoriques (paradigmes de la traduction, interculturalité et traduction, littérature comparée…) autant au niveau des aspects pratiques (analyse des produits, traduction, édition, journalisme). Le master implique le développement de compétences (techniques, textuelles, thématiques) nécessaires à l’analyse de la littérature, en plus de la mise en œuvre de stratégies de traduction adéquates à la transposition des œuvres littéraires d’une langue à l’autre.

Le master entend, en fin de compte, faciliter aux étudiants la transition vers une recherche à caractère innovant. Sa finalité en tant qu’enseignement s’inscrit dans un contexte culturel et professionnel, ouvert sur la recherche. Et les axes prioritaires sont :

- aux semestres 1 et 2, l’initiation à la recherche et l’élaboration d’une démarche de recherche en études littéraires avec une focalisation sur la traduction littéraire ;

-aux semestres 3 et 4, le développement effectif de la recherche, la participation active auxtravaux de traduction littéraire et la réalisation d’un mémoire de master (100 pages environ).

Divers aspects de la traduction – philosophiques, historiques, théoriques – ainsi que la pratique du métier de traducteur, seront étudiés au moment de l’étude de la littérature des XX et XXI siècles. Cette formation se base, de surcroît, sur la connaissance approfondie d'une ou de plusieurs langues au service de la traduction (littérature et sciences humaines), de la recherche, y compris dans les secteurs de l'édition.

Grâce à ce master, l'étudiant met à profit ses connaissances disciplinaires pour acquérir une professionnalisation des compétences langagières et techniques en littérature.Soucieuse de la visibilité de son caractère professionnalisant, cette formation adopte une approche résolument pragmatique qui, tout en consolidant les acquis théoriques, met l'accent sur l'acquisition d'une compétence professionnelle (traduction). Elle réserve non seulement un large espace à la théorie sous forme de cours assurés par des enseignants-chercheurs de l’université Mohamed Premier (appartenant à la Faculté Pluridisciplinaire de Nador, et à la FLSHO de la même université), mais surtout une implication des étudiants à réaliser des travaux pour améliorer leur sens de la recherche en lettres modernes et traductologie.

 

 

 

  1. Compétences à acquérir

-Doter les étudiants  d’une formation qui leur permet d’acquérir des compétences dans le domaine de la traduction, de l’enseignement de la langue et de la littérature, et dans toutes les activités où  les acquis trouvent leur application. Cette formation  les prépare aussi  à  faire des recherches de longue haleine  dans le domaine  (préparation d’un doctorat).

-Acquérir  des connaissances  approfondies utiles pour préparer un doctorat ;

-Former des traducteurs littéraires qui peuvent développer la littérature nationale ;

-Acquérir des compétences pour  des postes  d’enseignants et de responsabilité au sein d’institutions où la connaissance de l’autre et l’esprit de collaboration et d’échange.

 

 

  1. Débouchés de la formation

Enseignants

Métiers de la traduction

Documentation – Edition – Archives

Activités professionnelles ou de recherche développement dans les secteurs publics et privés

 

  1. Conditions d’accès

5.1. MODALITES D’Admission (La norme RG3 du CNPN prévoit que la sélection des candidatsse fait  par voie de test écrit et de toute autre modalité prévue dans le descriptif de la filière)

Diplômes requis :Licence Etudes françaises, en priorité option « Littérature Française,

Licence en Langue et littérature (arabe, amazigh, anglais, espagnol) ou un diplôme jugé équivalent.

  • Pré-requis pédagogiques spécifiques :

 

 

Important :

Une fois les étudiants sont retenus définitivement, ils s’engagent, par écrit, à assister à toutes les activités et manifestations pédagogiques et scientifiques du master : cours, conférences, séminaires et autres activités de recherche.

  • Procédures de sélection :

 

¨Etude du dossier :

(Expliciter les critères de sélection : mentions, nombre d’années d’études, notes des matières principales,  etc…)

La commission pédagogique est formée d’au moins quatre responsables de modules.

La première sélection est basée sur l’examen du dossier présenté par l’étudiant-candidat. Seront pris en considération les mentions obtenues, le nombre d’années d’études universitaires, lesnotes obtenues aux examens des matières durant le cursus universitaire essentiellement   dans les modules majeurs, mais aussi l’expérience dans les domaines visés par la formation, le mémoire de licence (présentation, contenu et domaine de recherche) et le degré de la maitrise de plusieurs langues du cursus (arabe, espagnol, anglais et amazigh)

¨  Test écrit

Aprèsl’examen de dossier, un test écrit (dissertation ou commentaire composé) en français est organisé afin de faire la sélection. Ensuite,un entretien est prévu avec les étudiants retenus. Il s’agit d’apprécier leurs compétences linguistiques et communicationnelles, leurs connaissances générales dans les domaines visés par le master et leurs aptitudeset dispositions à mener à terme des recherches de longue haleine (recherches documentaires et enquêtes de terrain)

¨  Entretien

¨  Autres (spécifier) :

 

5.2. Effectifs prévus :

1ère promotion : Année universitaire     2015 /2016  : 25

2ème promotion : Année universitaire     2016/2017   : 25 (inscrits nouveaux + redoublants)

3ème promotion : Année universitaire     2017/2018   : 25 (inscrits nouveaux + redoublants)