Evénements

COLLOQUE INTERNATIONAL « L’ENSEIGNEMENT-APPRENTISSAGE ET L'AMÉNAGEMENT DES LANGUES »

2018-12-12 2018-12-13


APPEL A COMMUNICATION

COLLOQUE INTERNATIONAL

« L’ENSEIGNEMENT-APPRENTISSAGE ET L’AMENAGEMENT DES LANGUES »

12-13 DECEMBRE 2018

Faculté Pluridisciplinaire de Nador

 

Organisé par :

Filière des « Etudes Amazighes », Laboratoire : « Langue, Discours et transdisciplinarité »de la Faculté Pluridisciplinaire de Nador et « Conseil de la Communauté Marocaine à l’Etranger ».

Coordonnateur du colloque :

Professeur : El Hossaien FARHAD, farhade@hotmail.fr

Comité scientifique

Hassan BANHAKEIA, El Hossaien FARHAD, Najat ZERROUKI, Sanae YACHOU, Mouman CHICAR, Farid LAMRINI, Younes EZ-ZAOUINE, Azeddine ETTAHRI, Abdellah BOUSSOUF, Hassan CHAHBARI, Ali SADDIKI, Abou Adessalam EL IDRISSI, Abdel hamid YOUYOU, Abellah AZEGGAGH

Comité d’organisation

Hassan BANHAKEIA, El Hossaien FARHAD, Najat ZERROUKI, Sanae YACHOU, Younes EZ-ZAOUINE, Farid LAMRINI, Mouman CHICAR, Azeddine ETTAHRI, Abdellah BOUSSOUF, Hassan CHAHBARI, Ali SADDIKI, Abou Adessalam EL IDRISSI, Abdel hamid YOUYOU, Abellah AZEGGAGH, Mohamed QALLA, Abdellah BEN ABDILLAH, Samira RAISS, Najib ALLALI, Mohamed El YOUSSFI.

Calendrier

15 mai 2018 : Date limite de soumission des propositions

15 juin 2018 : Réponse aux contributeurs

15 septembre 2018 : Remise des textes définitifs des communications.

12- 13décembre 2018: colloque international.

Lieu du colloque

Faculté Pluridisciplinaire de Nador, Université Mohamed Premier, Maroc.

 

ARGUMENTAIRE DU COLLOQUE INTERNATIONAL

« L’ENSEIGNEMENT- APPRENTISSAGE ET L’AMENAGEMENT DES LANGUES »

           12-13 DECEMBRE 2018

Faculté Pluridisciplinaire de Nador

 

Dans le grand Maghreb qui présente un paysage linguistique varié, l’enseignement et l’aménagement des langues maternelles sont un enjeu affiché des pouvoirs publics.

La langue maternelle fournit le moyen pour chaque individu d'affirmer et de développer sa personnalité pour que le citoyen devienne un élément utile pour la société et une force essentielle au service du pays.

C'est pour cette raison que la langue maternelle doit occuper une place essentielle dans les curricula scolaires. Cependant, d’inextricables questions se posent : comment concevoir les programmes scolaires de différents niveaux pour l’enseignement-apprentissage des langues maternelles ? Quelles sont les distinctions entre la didactique d’une langue maternelle et celle d’une langue étrangère ? Comment surmonter les faiblesses des langues maternelles caractérisées par l’oralité, la vernacularité et la dialectalité ?

S’agissant de l’aménagement des langues maternelles, souvent vues comme langues minorées dans les pays du Maghreb, nous pouvons avancer qu’il souffre de l’absence d’une stratégie définie et claire. Autrement dit,les intervenants dans ce domaine ont-ils établi, au préalable, un plan d’opérationnalisation qui déterminerait les étapes du programme et les modalités de sa réalisation ?

Notons que l'aménagement linguistique[1]présuppose une planification à moyen et à long termes pour exploiter les ressources que sont les langues, y compris, bien évidemment, la langue que l'on veut établir comme langue commune des relations entre citoyens, et dont les ressources ne sont pas seulement à exploiter mais souvent à développer (comme la terminologie française au Québec ou le jargon administratif en catalan et en basque).

De surcroît, il est de distinguer « status planning » planification ou aménagement du statut du « corpus planning » planification ou aménagement du corpus  qui constituent les deux parties de l'aménagement linguistique.

L’aménagement du corpusvise un changement au niveau de la forme ou de la langue elle-même en suggérant ou en imposant soit l'emploi de nouveaux termes techniques, soit des changements en matière d'orthographe, soit encore un nouvel alphabet.

Tandis que l'aménagement désigne essentiellement la gestion de la répartition fonctionnelle des langues.

Le colloque aura donc comme objectif premier de s’interroger sur l’enseignement-apprentissage des langues, de repérer les nouvelles approches de l’enseignement des langues maternelles et d’analyser l’enseignement bilingue basé sur la langue maternelle.

Quant au deuxième objectif, il sera consacré à l’aménagement des langues maternelles et aux problèmes posés dans l’adoption d’une approche et d’une méthode appropriée et la mise en œuvre de cette option qui fait passer des langues maternelles de l’oralité à la scripturalité.

Axes du colloque

  1. Enseignement-apprentissage des langues et acquisition des compétences ;
  2. Didactique des langues maternelle ;
  3. Les textes officiels et l’enseignement des langues maternelles ;
  4. l’enseignement multilingue fondé sur la langue maternelle ;
  5. L’apport des TIC dans l’enseignement des langues ;
  6. Expériences de l’enseignement et de l’aménagement des langues maternelles ;
  7. La traduction et l’enseignement des langues ;
  8. Aménagement ou standardisation des langues maternelles ;
  9. Approches pour l’aménagement des langues.

Modalités de soumission

Les chercheurs intéressés doivent soumettre, en fichier attaché word, un projet d’une page comportant :

  • Les coordonnées de l’auteur (statut professionnel, établissement, adresse électronique et téléphone) ;
  • Le titre, un résumé de 500 mots, une bibliographie de 5 titres maximum et une liste de 5 mots clés (style Times New Roman, police 12, marge 2,5, interligne 1) ;
  • Le résumé ne doit pas dépasser 500 mots ;
  • L’intervention proposée ne doit pas être déjà publiée ou présentée lors d’une manifestation scientifique précédente ;
  • Langues utilisées : l’amazighe, l’arabe, le français, l’anglais et l’espagnol.
  • Les soumissions seront envoyées à l'adresse : farhade@hotmail.fr
 

[1] C'est Jean-Claude Corbeil qui est à l'origine de l'expression "aménagement linguistique" qui est de plus en plus, dans le monde francophone, l'équivalent de language planning. Jean-Claude Corbeil, après avoir noté, que la traduction littérale "planification linguistique" peut véhiculer en français une connotation péjorative (intervention étatique, dirigisme), donne la définition suivante : [l'expression "aménagement linguistique"] évoque un effort à moyen et à long terme pour mieux tirer parti d'une ressource, la ou les langues, en fonction des besoins et des intérêts de la nation, selon un plan souple qui oriente l'évolution de la société sans la brusquer mais au contraire en réclamant son adhésion et sa participation. Jean-Claude Corbeil, L'aménagement linguistique du Québec, Montréal, Guérin, p. 9.